Bastian

Il avait, posée sur l’étagère la plus haute de son salon, une collection de chapeaux. Canotier en paille avec son ruban noir. Avec son ruban bleu. Avec leurs rubans aux reflets multiples. Il y avait, cachés dans ses armoires, des costumes crèmes et bleus. Des cravates et des papillons pour les jours particuliers. Dans un […]

Lire la suite Bastian
avril 28, 2019

Adaptation

Elle était venue voir Obama. Pour l’Amérique et le j’y étais. Elle passa la soirée à critiquer tous ces anglicismes et ces personnes ne parlant pas l’allemand. Après tout, elle était chez elle ici et c’était à lui de s’adapter.

Lire la suite Adaptation
avril 7, 2019

L’Italien

Il arrivait en parlant fort, le verbe haut, la voix cassée, l’accent dans le regard. Il contait à voix haute, il racontait en criant, il expliquait en hurlant. Il apostrophait à l’avenant, il s’amusait de détails, il riait avec force. Toujours de bonne humeur, toujours le bon mot. Il décrivait ce qui lui était arrivé, […]

Lire la suite L’Italien
mars 31, 2019

Personne

Tu racontes en faisant promettre que rien ne sera dit à personne. Et personne promet de ne rien raconter à personne. Qui promet de ne rien divulguer à personne. À Personne. Elles sont si nombreuses, les personnes.

Lire la suite Personne
mars 24, 2019

La saison des Fous

Chaque année revient le moment étrange où le temps s’arrête. Plus rien ne compte que de ne plus savoir, dans le froid et dans l’alcool. Et le spectateur attentif de se demander si c’est un mauvais déguisement ou un mauvais costume, avec cette question lancinante et cyclique : il est toujours comme ça, ou c’est […]

Lire la suite La saison des Fous
mars 3, 2019

Le nouveau

Il est arrivé par hasard dans le bruit et la folie. Il y avait les anciens qui n’en pouvaient plus du système et les habitués qui se tutoyaient entre deux histoires privées. Ils connaissaient leurs femmes et les prénoms de leurs enfants. Ils avaient des photos sur leur portable qu’ils se montraient. Des photos de […]

Lire la suite Le nouveau
février 24, 2019

On

Comme il n’y avait rien à faire, on devenait fainéant. Et lorsqu’il y avait soudainement quelque chose à faire, on regardait la chose, on admirait le temps, on attendait que quelqu’un d’autre s’en charge.

Lire la suite On
février 17, 2019

De bonne heure

Il est tôt. Il fait encore nuit, dehors comme dedans, et le silence est maître. Les lumières sont à peine allumées. Il fait sombre dans la pièce immense et quasiment vide. Il est difficile de comprendre ce que font les gens. Pourquoi les gens ? Ils ont traversé le froid pour venir s’asseoir dans un […]

Lire la suite De bonne heure
février 10, 2019