Avant les roses rouges

Un homme distribuait des roses rouges à des femmes larmoyantes. Pas touchantes. À peine touchées. Il y avait les fières qui pensaient qui c’était un du. Et les pleurnichardes qui n’y croyaient plus. Celles qui tremblaient d’être rejetée et celles qui n’attendaient que cela pour pouvoir se placer en victime. Le rouge déjà aux joues, le noir prêt à couler.

Elles étaient nombreuses encore. C’était le début de l’aventure. Le bouquet était immense, la réalité lointaine. Un conte de fées aux souliers à talon. Très peu de verre. Sauf pour le mousseux.

Des robes courtes, des dos nus. Des escaliers difficiles à monter. Chevilles fragiles et roses sans épines.

Pas de sang à la télévision. Mais du venin.

Des racontars et des bobards. De la jalousie hors d’atteinte. Et des pensées étranges. Avec des doubles fonds et des espoirs qui ne se partagent pas. Des mots pensés trop forts. Des frissons qui se gorgent de mensonges.

Et quelques secrets scriptés pour les téléspectateurs. Et pour le piment.

Un homme bien taillé racontait ses rondeurs d’avant et ses heures dans la salle de sport. Il en rajoutait, photos souvenirs à l’appui. Les femmes venues pour lui sans le connaître lui faisait les yeux doux. Sur leurs sofas d’autres mangeaient des chips en rêvant de ses pectoraux. Elles auraient aimé voter mais c’était lui qui distribuait les roses.

Alors elles jugeaient.

Belles mais bécasses. Stupides dans leurs sourires et leurs faux ongles. Les vêtements par piles, les boucles d’oreille au poids. Elles riaient de leurs stupidités en souhaitant la rose. Une rose. Rouge. Et puis elles pensaient sans vraiment le savoir à avant. Au ventre rond qui pourrait servir d’oreiller. Aux contes de fées et aux roses sans épines. Quand les pectoraux ne comptaient pas mais qu’un cheval blanc faisait soupirer. Sans ces images et ses parodies de vie.

C’était comment, avant ?

janvier 22, 2015

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.