Bonne année Pétronille !

[Recension]Petronille

31 décembre 2015. Je rêvais d’une soirée française avec champagne et petits fours. Il faisait nuit dehors mais pas assez froid pour prétendre être en hiver et ne pas vouloir sortir.

Je ne voulais pas sortir.

Je cherchais une autre excuse.

Un peu plus tard. Le bouchon fit « pop » lorsqu’il sauta de la bouteille bien froide. Je n’avais pas de flûte, mais après tout, peu importe le flacon. J’étais toute seule, je tendais le bras. Pétronille vint.

Quelques pages plus loin. La verve d’Amélie m’emmenait à Paris et me promenait dans le temps. Je buvais avec joie des bulles françaises en lisant des chapeaux étranges et des gamins des rues.

Quelques verres plus tard. Je partageais le plaisir de Pétronille et sentais les bulles éclater au palais. Je repensais à cette phrase qui n’avait rien à voir : « Les bulles du champagne sont dues à la saleté et aux impuretés du verre dans lequel il est versé. » Plus le verre est sale, plus les bulles sont bonnes. CQFD.

Durant les minutes suivantes. Je suis partie à Londres pour rouler à gauche et à la montagne pour pouvoir skier. Je n’avais jamais skié. Je connaissais parfaitement les gestes et savais comment faire les pas. Le soleil dans le ciel, la neige sous les pieds, une flûte à la main.

Page 137. Je décidais de partir pour le Sahara. Il restait de quoi boire une coupe dans la bouteille et de quoi bercer mes doux rêves au fil du livre. Je voulais voir où ménerait la folie de l’ivresse, sentir la peur dans mes tripes, mes émotions dans le coeur.

Des coups de feu. Je sursautai sans savoir s’ils étaient dehors ou dedans, si quelqu’un était mort ou si l’année était finie. Des lumières dans le ciel et un corps dans le canal.

Il existait des centaines de manières de passer en 2016.

La compagnie de Pétronille était la plus aimable des décisions.

Nothomb Amélie, Pétronille (Ici : Albin Michel, Paris 2014)

janvier 3, 2016

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.