« Je sais donc quel plaisir on éprouve à souffrir sur une phrase qui vous résiste, qu’il faut trahir en respectant les intentions de son auteur. »

Umberto Eco, Ainsi répondit l’Eco… (in : L’Express, 15 février 1996, interview par Raphaël Sorin)

Lire la suite « Je sais donc quel plaisir on éprouve à souffrir sur une phrase qui vous résiste, qu’il faut trahir en respectant les intentions de son auteur. »
janvier 20, 2015

Étiquettes : , ,