Déménagement

Quelques cartons posés sur le sol. Pleins. À moitié pleins.

Des livres en pile qui s’impatientent avant le départ.

Des feuilles en paquets qui volent lorsqu’on ouvre la fenêtre.

Des assiettes enveloppées dans du papier journal.

Des couverts enroulés dans un sachet plastique.

Du riz au carton scotché qui se tient bien droit.

Des vis qui s’accumulent lorsque les meubles sont démontés.

Des planches qui se superposent quand les armoires s’effacent.

Des lustres qui se couchent sur carrelage en attendant la suite.

Des chaises pliées, une table démontée, des cadres décrochés, une télévision débranchée, un réfrigérateur vidé, une poubelle descendue, des chaussures rangées, une valise fermée, des classeurs alignés, des vêtements empaquetés.

Et un nounours, le pouce dans la bouche, qui sent une boule dans sont ventre de micro-billes. Parce que l’on ne sait jamais ce que l’on trouve, une fois le nid quitté.

juin 24, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.