Du retard

Elle s’est levée de bonne heure pour gagner sur la journée à peine commencée le temps qu’elle n’a pas eu hier. Elle allait prouver, à elle et au monde entier, que même si le soleil était encore couché et le vent coincé chez Éole, elle pouvait profiter. Elle avait les ambitions de ses extravagances : elle rattraperait le temps perdu.

Elle ignorait que le temps coule infini et qu’une fois passé, il ne revient pas.

Elle s’est couchée tard. Pour tenter de réaliser ce qu’elle s’était promis. Des belles lettres à en-tête et des mots doux sussurés. Du ménage dans les coins et de l’ordre dans le capharnaüm. Elle avait envisagé une visite à la piscine trop lointaine et un jogging trop physique dans le parc. Elle était trop fatiguée pour le yoga. Elle fermait déjà les yeux quand elle pensait à tout ce qu’elle aurait du faire et tombait endormie avant de pouvoir penser à la façon dont elle pourrait remettre ses pendules à l’heure.

juin 1, 2016

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.