En toute discrétion

N.B. : Toute ressemblance avec des faits ou personnes existants est fortuite. Le dialogue suivant n’est que l’invention de son auteure.

 

-Allô François, désolée de te déranger à cette heure- là, mais, du weißt, il faut prendre des précautions.

-Bien sûr, Angela, bien sûr. D’ailleurs, j’attendais ton coup de fil. Il est très important qu’on se mette d’accord sur les moindres détails.

-Genau. C’est pourquoi je t’appelle. Also. Voilà comment je vois les choses. Nous envoyons Bêta sur Washington. Comme on leur a déjà fait le coup de l’avion, je propose d’attaquer en bateau.

-Ah ! Bonne idée. Très bonne idée.

-Bien sûr, cela demande la construction d’un canal, mais ce n’est qu’un détail, oder ?

-Effectivement. Un détail de rien.

-Pour assurer nos arrières, on va utiliser quelques drones. Ils ont le droit de vol, c’est déjà ça… Sonst, j’ai pris contact avec Jean Claude, il approuve totalement le projet. Il nous couvre complètement dans tous les cas.

-C’est bien ça. Beau travail !

-En ce qui concerne Alpha, tu as quelque chose de concret, oder ?

-Oui, je pensais à Disneyland. Nicolas aime bien, avec un peu de chance, on fera d’une pierre deux coups !

-Ach, tu sais, moi, Nicolas, je l’aime bien. Il me laissait faire pas mal de choses. Il était un peu nerveux, mais de là à vouloir en faire un dommage collatéral…

-Ce ne serait que le hasard, tu sais. Alpha atteindra de toute façon sa cible : Attaquer Mickey, c’est s’attaquer au cœur même de l’Amérique. Une de ses plus grosses exportations. Un symbole mondialement connu. Le château de la Belle au Bois dormant a bercé des milliers d’enfants. Bien plus que les deux jumelles réunies.

-Stimmt. Ça aurait de la gueule.

-On a prévu d’entourer Alpha de Rafales. Pour montrer au monde entier la performance de ces petites merveilles.

-Gut, je crois qu’on est au point. Quelques détails à régler et on est parti. Ou t’as d’autres choses à proposer ?

-Non, je trouve le projet parfait. Très intéressant. Peut-être un dernier contact pour s’assurer que tout est prêt pour la fameuse date ?

– Ja, sicher. Un dernier contact. Je t’appellerai. En toute discrétion.

-Très bien. A bientôt.

-C’est ça. Bis bald.

 

Heureusement, la NSA veillait.

octobre 26, 2014

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *