Fin

Ça sentait la bière qui coule et les larmes qui tombent. La fin de soirée comme celle de l’histoire. Si histoire il y avait eu.

Il avait décidé que c’était fini. Il y a longtemps. Tout seul. Sans un mot.

Et elle l’apprenait au détour d’une phrase qu’il n’avait même pas eu le courage de prononcer.

Il ne lui avait jamais vraiment parler. Il ne le ferait plus. Il l’avait oublié. Dès qu’elle avait passé la porte de son petit appartement et qu’il s’était retourné pour soutenir une dernière bêtise.

Il avait entendu son rire monter dans les escaliers. Il aimait son rire puissant et serein. Il savait que c’était la dernière fois. Qu’il y en avait une autre, des autres, qu’il ne la rappellerait pas. Il avait fermé la porte sans tristesse. Sans penser.

Tranquillement.

Il avait attendu quelques jours que le temps efface les gestes sur les corps. Il irait les chercher ailleurs, sans compte rendu, entre deux bières lors de soirées sans larmes.

Silencieusement et sans joie comme il l’avait toujours fait. Il écoutera ces rires qui en rappelleraient d’autres et comptera les inepties qu’il devra raconter pour les déclencher. Et il oubliera de penser à elle lorsqu’il se demandera s’il était heureux. Ou pas.

septembre 3, 2017

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *