Finalement

J’entendais les cris sur les Champs Élysées se mélanger aux klaxons et aux sifflets. Il y avait des drapeaux en bleu, en blanc et en rouge qui flottaient dans l’air chaud de juillet. Il y avait des Marseillaises sur toutes les lèvres, des sourires sur tous les visages, des larmes dans les yeux. Je voyais la joie envahir la rue sur la télévision et je me demandais comment, finalement, on en arrivait à ça.

juillet 15, 2018

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.