Lions de mer

Il avançait en s’appuyant sur ses quatre membres, grand et fier. Il s’approcha du jeune avec certitude. Et lui assena une gifle forte de sa nageoire encore humide.

Le jeune détourna la tête.

La crinière au vent et le cri sourd, il continuait l’assaut. Il voulait faire reculer cet étranger de son territoire. Lui faire comprendre qu’il était ici chez lui et qu’elles lui appartenaient. Il se déplaçait lentement, cherchant à atteindre le plus jeune à la gorge.

Il cria plus fort, et le son de sa voix se répercuta sur les parois des pierres alentours.

Des femmes, d’autres mâles et toute la jeune génération étaient allongés un peu plus loin. Ils profitaient du soleil sur les graviers agréables, et, parfois, s’en couvraient le dos d’un mouvement des nageoires. Le confort et la tranquillité d’une après midi de marée basse leur importait plus que la rixe naissante.

Il l’avait éloigné du groupe, à force de reculade.

Il s’opposa frontalement à cet adolescent qui s’imaginait pouvoir impunément s’approcher de sa vie et en voler discrètement un morceau. Il le repoussa du torse, l’obligea à entrer dans l’eau.

Il eu un soupir de soulagement en allant tranquillement vers sa place, en prince qu’il était.

Mais le jeune homme n’avait pas dit son dernier mot qui le surpris par derrière. Une dernière tentative pour la gloire et l’orgueil. La mâle puissant se jeta sur lui sans plus de retenue, il le faisait reculer de ses gestes lents et ses 500 kilos le poussaient hors d’atteinte de son groupe et des autres. Il l’obligea de quelques coups de têtes et de quelques morsures à perdre pied. Et dans l’eau, nageant promptement, le jeune s’en allait pour tenter sa chance un peu plus loin.

Le mâle alpha retourna près de ses femmes et traversa assurément son harem, vérifiant de ci et de là que tout était en ordre.

Il s’allongea.

Et en voyant le spectacle de la nature je fus certaine de m’être trompée : l’élection de la semaine dernière n’avait absolument rien changé.

 

#11

novembre 20, 2016

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *