Néant

Il ne s’est jamais rien passé entre nous. Un bisou échangé dans une nuit froide. Un baiser d’amour entre deux portes.

Et puis rien.

Une promesse non tenue. Quelques rêves accrochés dans les ténèbres de mon cerveau.

C’est pas que je ne voulais pas. J’aurais aimé. Sincèrement. Mais la vie nous a fait prendre des sentiers différents, à suivre sans s’égarer. Sans penser au bisou échangé puisque c’était forcément une erreur. Puisque ce n’était pas avec ta femme, que l’alcool avait aidé et que les souvenirs s’évanouissaient dès le matin suivant.

Je repensais souvent à ce baiser de rien. Entre la porte vitrée du bureau et celle argentée de l’ascenseur. Je revoyais souvent la scène. Tellement rejouée que j’en connaissais la date et l’heure. Ses effets sur mon cœur qui palpitait. Les promesses qu’il contenait. Cette route que l’on ferait à deux. L’appartement, les gestes, le mariage, les caresses, les enfants, les espoirs.

Et puis cette certitude que même s’il ne c’était rien passé, il n’était pas trop tard. Pour croiser à nouveau ton chemin.

décembre 2, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.