Rencontre nocturne

Le silence se fait lorsque la nuit tombe. Il y a toujours au loin l’eau qui roule entre les pierres et au dessus des têtes des avions qui abîment le ciel. Mais les grillons et les oiseaux se sont tus. Les pieds des hommes aussi, qui agrippent le sol des sentiers en emmenant avec eux un peu de poussière et de belles images en souvenir.

C’est le moment qu’ont choisi les chamois pour sortir. Ils sont deux. La mère et son petit. Ils sautillent habilement entre les rocs pour arriver jusqu’à nos pieds, à l’endroit où l’herbe existe et peut s’apprécier.

Un peu plus bas, un groupe d’une dizaine d’individus se ballade en grignotant de ci de là ce qu’ils rencontrent sans chercher. Au bout d’un rocher, l’un se met bien droit face au glacier. Sa silhouette est digne d’une carte postale. Il manque la lune dans le ciel presque noir que Photoshop pourrait ajouter sans difficulté.

Un bruit, un souffle incompris et tous lève la tête. Ils vérifie rapidement, nous observent et s’en vont rapidement par des bonds élégants. L’illusion disparaît lorsque la lune apparaît silencieusement derrière la cime enneigée. En face.

septembre 30, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.