Rencontre

Il est arrivé à la dernière minute comme le font les bons amis qui savent qu’on ne peut pas partir sans eux. Le train sifflait déjà et c’est presque par erreur qu’il s’assit à côté de moi.

Il voulait partir en voyage, rentrer chez lui, voir du pays.

Il parlait à l’intention de ceux qui ne l’écoutait pas et forçait sans autorité la réponse qui convenait. Il n’était pas magicien, il rendait simplement l’instant magique. Il créait un moment qui ne compte plus et dans lequel se retrouve côte à côte les jeans troués à la mode, les tatouages vieillissant qui pendent et les lessives dans une Tunisie qui n’existe plus.

Et la tante du cousin du voisin avait également son histoire à raconter en silence.

Et comme le moment ne dure qu’un instant, il se rappela machinalement qu’il n’était pas dans le bon train, qu’il c’était trompé, qu’il voulait autre chose. Des photos, des vues, des paysages. D’autres vies à changer pour quelques minutes avant que tout ne s’achève. Avant qu’il ne puisse plus. Avant qu’il soit trop tard.

août 21, 2016

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *