Rond point

Je tournais sur le rond point depuis de longs mois. J’avais emprunté par inadvertance la bretelle qui mène à l’incertitude et je me retrouvais à faire des cercles dans ma tête, me confrontant aux sens interdits.

Je pensais à Raymond Devos. Il avait tourné, lui aussi, bloqué par les sens interdits. Il parlait bien. Il parlait de sens giratoire. Je n’avais pas sa poésie et ne trouvais pas comment enclencher le clignotant.

Chaque route qui s’ouvrait était un chemin d’embûches. Accident assuré. Alors quelqu’un avait planté un panneau rond et rouge avec une ligne blanche à l’intérieur. Quelqu’un qui me connaissait bien et qui voulait me protéger. Ou m’ennuyer.

J’aimais les chemins tortueux qui rendent les arrivées plus sublimes. Espérer que les pas ne sont pas vains et qu’il y a la victoire à la fin. Mais je n’osais m’approcher puisque la voie était barrée. Déviation sur des jours de route. GPS sans réseau et réservoir à sec.

Je tentais de me reprendre en écarquillant mes yeux fatigués pour qu’ils voient autre chose que les routes sans issues et les espoirs en berne. Il y avait bien un peu de vert à l’intérieur, mais la pelouse était synthétique et sale. Triste à mourir. Et à s’enfermer lentement dans une vague dépression qui tournait avec moi.

Pas de vitesse excessive, je roulais tranquillement, assise sans mot dire au volant d’une voiture qui ne m’appartenait pas. Je tournais encore. Toujours. Les poings fermés, les yeux ouverts et la force qui diminuait quand la nausée montait. Par petites touches, comme une maladie insidieuse. Comme les travaux de voiries.

Il n’avait pas de casque jaune ni de gilet fluorescent. Il a sourit en tendant sa carte et en me serrant la main. Il retirait un panneau tranquillement, avec une facilité déconcertante. Il me montrait la route à prendre avec l’assurance de celui qui connaît la vie. Je laissais là la voiture pour continuer à pied. Et profiter enfin du paysage.

octobre 14, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.