« Je sais donc quel plaisir on éprouve à souffrir sur une phrase qui vous résiste, qu’il faut trahir en respectant les intentions de son auteur. »

Umberto Eco, Ainsi répondit l’Eco… (in : L’Express, 15 février 1996, interview par Raphaël Sorin)

Lire la suite « Je sais donc quel plaisir on éprouve à souffrir sur une phrase qui vous résiste, qu’il faut trahir en respectant les intentions de son auteur. »
janvier 20, 2015

Étiquettes : , ,

« Je n’ose plus me flatter d’une réponse ; l’amour l’eût écrite avec empressement, l’amitié avec plaisir, la pitié même avec complaisance : mais la pitié, l’amitié et l’amour sont également étrangers à votre cœur. »

Pierre Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses (ici : lettre XXVIII)

Lire la suite « Je n’ose plus me flatter d’une réponse ; l’amour l’eût écrite avec empressement, l’amitié avec plaisir, la pitié même avec complaisance : mais la pitié, l’amitié et l’amour sont également étrangers à votre cœur. »
novembre 18, 2014

Étiquettes : , , ,